chef de projet digital

Dans un monde de plus en plus depuis la crise, les sont en permanente d’immédiateté et de fluidité. Étape clef d’achat, le paiement, disparaît derrière l’expérience client that is progressivement.

Ainsi, selon une étude du cabinet Deloitte, 40% des Français déclarent avoir déjà abandonné un achat en ligne afin d’éviter de remplir leurs coordonnées bancaires et 85 percent d’entre eux reconnaissent avoir déjà renoncé à un achat en magasin en raison d’une document d’attente trop longue.

Ce paiement invisible, des acteurs comme Uber, s’maintenant aux distributeurs Monoprix dont l’application supprime le passage en caisse en au client scanner ses produits lui-même. Concrètement, l’instantanéité et le selfcare (autonomie des customers ) a remplacé la file d’attente.

Les commerçants et ont bien compris les nouveaux enjeux liés au paiement. Ils sont de plus en plus nombreux à se doter de nouvelles solutions pour faciliter l’achat: paiement en 3, 4, ou 10 fois, paiement différé ou location longue durée: depuis quelques années, les nouvelles options de financement rencontrent un véritable succès que ces derniers mois ont confirmé. Ces utilisateurs sont 77 percent à envisager de l’utiliser de nouveau dans les prochains mois et 78 percent d’entre eux seraient même prêts à changer d’enseigne pour en bénéficier.

Sous l’impulsion du electronic et surtout de le moment du paiement tend à devenir transparent. Attendre pour régler au restaurant, devoir retirer du money , ne pas trouver sa carte bancaire: autant de petites frustrations quotidiennes qui sont en passe de disparaître. Cette aussi que 38% par ou objet connecté, des Français ont déjà payé level program. Une révolution que l’on doit notamment aux fintech qui utilisent les nouvelles technologies pour construire des options adaptées à l’évolution des usages: paiement partagé, paiement instantané, cagnottes, etc..

Lydia est l’illustration parfaite de ce phénomène. L’application suggest un moyen de paiement universel permettant de payer à la fois son croissant à la boulangerie, de rembourser ses amis instantanément ou de payer une baby-sitter. Elle compte aujourd’hui plus de 3 millions d’utilisateurs à tel point que l’expression « je te fais un Lydia » est entrée dans le langage courant. 

L’essor du paiement sans contact, et le développement du paiement cellular , encouragés par le contexte sanitaire, traduisent aussi un réel intérêt pour les nouveaux modes de paiement. Avant la crise, 57 percent des Français considéraient que le paiement sans contact level smartphone serait le moyen de paiement le plus courant en magasin d’ici 5 ans et depuis la crise, les paiements sans contact explosent, dopés par le nouveau plafond à 50 euros.   Ce mode de paiement est véritablement entré dans les usages et à même créé une certaine forme de connivence entre commerçant et customer au moment où le client répond fièrement »oui » à la question du marchand, »sans contact? » .

Ce paiement libérén’est pas que synonyme, il favorise aussi nouveaux services ultra personnalisés qui s’sur la masse unique de données générée. Aujourd’hui, les données de paiement sont, avec celles de la géolocalisation et de la navigation sur Internet, celles qui ont le plus de valeur car elles permettent d’améliorer en profondeur la (re)connaissance client.

Pour les marques, c’est s’dans la vie des consommateurs à travers des. C’est déjà le cas du groupe Casino qui, avec son program Casino Max, donne au client un accès à des facilités de paiement in program et permet aux enseignes du groupe de proposer des promotions au moment le plus opportun, en fonction du profil de chaque client.

Dans le secteur bancaire, les entreprises capables d’analyser ces nouvelles données peuvent désormais proposer des services à haute-valeur ajoutée à leurs clients, par exemple les aider à prendre des décisions en matière d’investissement, d’emprunt ou de dépense. Peuvent évaluer la capacité de remboursement un calcul and performant du risque. Cela veut dire un plus au crédit, y compris pour les indépendants et autoentrepreneurs, une gestion du budget that is optimisée et une consommation facilitée au quotidien. En se paiement est devenu synonyme de fluidité that is digitalisant mais.

voir la Source

Category
Tags

Pas encore de commentaire ;-( Laissez le votre merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 + 25 =


Vous aimerez aussi